Urgences dentaires

Dentiste Saint-Omer

Urgences dites à caractère esthétique (Urgences douloureuses)

Fracture des dents antérieures (de devant), naturelles ou prothétiques (couronnes ou sur appareil). Descellement de couronnes au niveau antérieur.

La « rage de dent »

Vous ressentez une douleur vive au niveau d’une dent ou d’un groupe de dents qui persiste malgré la prise d’antalgiques. Cette douleur peut vous réveiller la nuit.
Vous faites alors probablement une pulpite.

Contactez-nous afin que nous vous prescrivions, si possible, une médication adaptée en attendant le rendez-vous.

Traitement envisagé :  dévitalisation ou extraction si la dent n’est pas conservable.

Fracture dentaire

La dent se casse en deux ou vous perdez un morceau de dent. La douleur est localisée au niveau de la dent concernée. Elle est accentuée par le froid ou la pression (mastication).
Elle peut également vous blesser la langue si une arrête vive se créée.

Traitement envisagé :  Reconstitution de la dent, dévitalisation ou extraction.

Abcès dentaire

L’abcès dentaire est une formation de pus, directement liée à l’infection d’une dent ou de la gencive. Localisé autour d’une dent, il peut diffuser dans les zones voisines (gencives, os).

Un abcès dentaire peut être responsable de vives douleurs ainsi que de nombreux symptômes tels que des gonflements de la gencive, de la bouche voire du visage. Les ganglions du cou peuvent également gonfler suivant le stade de l’abcès.

Un service de garde est organisé les dimanches et jours fériés par le Conseil de l’Ordre Départemental des Chirurgiens-Dentistes.
Vous trouverez les coordonnées du dentiste de garde dans votre quotidien régional ou en téléphonant au commissariat/gendarmerie de votre ville.

En cas de traumatisme dentaire consécutif à une chute ou à un choc, prenez immédiatement contact avec notre équipe.

S’il y a expulsion d’une dent définitive : Le geste d’urgence consiste à récupérer la dent, sans la nettoyer, et à la conserver dans du sérum physiologique ou du lait (sinon la conserver dans sa propre salive). La réimplantation, si elle est possible, devra se faire aussi rapidement que possible.

S’il y a déplacement des dents définitives : Le geste d’urgence consiste, à chaud, à les replacer correctement avec la pression des doigts.

Si nous sommes absents, prenez immédiatement contact avec le service d’odontologie, de stomatologie ou d’O.R.L. de l’hôpital le plus proche.

La guérison dépendra de la promptitude d’intervention de l’équipe médicale.

Retour haut de page